La cuisine birmane et ses plats incontournables

La-birmanie-et-ses-plats-incontournables

La cuisine birmane est influencée par les cuisines indienne, chinoise et thaïlandaise ainsi que par des ethnies locales. Le repas birman se compose souvent de riz et d’un curry accompagné de volaille, de mouton, de crevettes ou de poisson, d’un bouillon et de plusieurs petits plats contenant des légumes. Les currys n’ont pas le même goût que ceux que vous connaissez car ils sont préparés avec de l’ail, du gingembre, des oignons, du curcuma, de l’huile et d’une pâte nommée ngapi, très présente dans la cuisine birmane. Il s’agit d’une pâte salée de poisson ou de crevettes qui remplace le sel et qui assaisonne la plupart des mets birmans. Parmi les incontournables de la cuisine birmane, nous avons sélectionné les 5 mets à goûter lors de votre séjour en Birmanie :

1. Le laphet thoke

salade de thé birmanie, myanmar

Le laphet thoke est une salade de feuilles de thé fermentées accompagnée de gousses d’ail frites, de fèves de soja, de crevettes séchées, de tomates, de cacahuètes et de graines de sésame grillées. Autrefois, manger du thé était une habitude très répandue en Asie mais seule la Birmanie a gardé cette tradition. Cette délicieuse salade birmane traditionnelle, habituellement présentée dans des récipients de laque, est une spécialité typique que vous retrouverez à chaque coin de rue.

Bonnes adresses : au Wai Wai’s Place à Pearl Street 30, la salade de feuilles de thé est la meilleure de toutes celles que nous avons mangées pendant notre séjour d’un mois. C’est en fait un bed & breakfast situé dans un quartier résidentiel calme à 2 kilomètres du centre-ville. Les nouilles de style shan y sont aussi délicieuses.

En fait, nous logions juste à côté au Bamboo Place qui est d’ailleurs l’un de nos coups de cœur du voyage, une maison traditionnelle tenue par une famille birmane très accueillante et chaleureuse.

2. Les nouilles shan

shan noodle, birmanie, myanmar

Les nouilles de style shan sont des nouilles de blé ou de riz, accompagnées de poulet et de poudre de cacahuètes grillées. Ces soupes de nouilles de style shan sont l’un des plats les plus connus du Myanmar. Originaires de l’état shan, à la frontière de la Chine, les nouilles de riz peuvent être soit préparées dans une salade, soit dans une soupe.

Bonne adresse : au 999 Shan Noodle Shop à la 34th Street au centre de Yangon, vous pourrez déguster des bons plats de nouilles pour un budget imbattable.

3. Le mohinga

mohinga, birmanie, myanmar

Le mohinga est le plat national birman qui se retrouve facilement dans les échoppes de street food ou dans les maisons de thé de Yangon. C’est une sorte de soupe épaisse de curry composée de nouilles ou de vermicelles de riz, de poisson-chat, de poudre de riz, d’œufs, de pois croquants et agrémentée d’ail, d’oignons, de gingembre et de citronnelle. Normalement consommé au petit-déjeuner, les Birmans en mangent à toute heure dans les restaurants locaux. Cette soupe de poisson est gourmande et riche en saveurs.

Bonne adresse : au Lucky Seven à la 49th street, le mohinga est très bien préparé et cet établissement populaire est majoritairement fréquenté par des Birmans, ce qui est plutôt bon signe. Un vrai régal pour un repas de midi local et rapide!

4. Le buffet birman

buffet birman, birmanie, myanmar

Le fameux buffet birman se compose de plusieurs petits plats à base de currys de viande ou de poisson ainsi que de légumes. Amenés tous en même temps à votre table, ces petits plats variés sont proposés dans les restaurants de tout le pays.

Bonne adresse : le Feel Myanmar Food dans le quartier de Dagon propose une trentaine de plats typiques birmans dont les traditionnels currys. Choisissez 3-4 plats le long des étals à l’extérieur devant le restaurant qui seront ensuite servis et amenés à votre table dans de petites assiettes.

5. Le thé birman

thé birman, birmanie, myanmar

Le thé birman est un thé noir mélangé avec du lait concentré et du sucre. Goûtez-en dans une maison de thé traditionnelle, l’eau est bouillie jusqu’au moment du service et le lait est concentré, vous n’aurez donc pas de risques gastriques. Le matin, les Birmans trempent un beignet dans la tasse, ce qui fait déborder le thé dans la sous-tasse. Le thé refroidi est alors intentionnellement bu, à même la soucoupe. Egalement très apprécié, le thé vert, en provenance du Yunnan en Chine, est une boisson couramment consommée par la population locale et qui se trouve souvent sur les tables des restaurants.

Bonne adresse : le thé au lait sucré est très bon au Lucky Seven à la 49th Street sur la jolie terrasse entourée de verdure mais vous trouverez des maisons de thé à chaque coin de rue.

Notre carte personnalisée vous permet d’avoir un aperçu de la localisation des différents restaurants dont nous venons de discuter. La plupart de ces établissements se trouvent au centre de Yangon et le Wai Wai’s place est facilement accessible en train ou en taxi.

Ne manquez pas ces mets lors de votre séjour au Myanmar ! Encore très inconnue à l’étranger, la cuisine birmane présente de belles surprises et se montre très diversifiée selon les régions où vous vous trouvez. Moins pimentée, sans lait de coco, elle utilise certaines saveurs des cuisines chinoise, thaïlandaise ou indienne, déjà très réputées mondialement.

Qui sait ? Peut-être qu’à l’avenir, la gastronomie du Myanmar sera proposée sur les menus des restaurants de nos régions.

Si vous avez aimé cet article, ne manquez pas notre vidéo sur la cuisine birmane et si vous n’êtes pas encore abonné à notre chaîne YouTube et que vous êtes passionné de voyages, n’hésitez pas à vous abonner pour visionner nos vidéos sur d’autres destinations.

Si vous avez des commentaires ou des remarques par rapport à cet article et suite à votre propre expérience, laissez votre avis. Nous sommes toujours très heureux d’échanger nos expériences de cuisine de voyage avec vous et de connaître vos bonnes adresses.

One Comment on “La cuisine birmane et ses plats incontournables

  1. un grand Merci pour tous vos conseils. Je suis reste plusieurs mois au Myanmar et je suis assez d accord sur les adresses. Je recommande le boggyoke Market pour son artisanat et la vie de ses ruelles sans voiture. A l entrée du boggyoke Market (côté yaw min Gyi street) vous avez un excellent bistro – crêperie ‘Ô’THENTIC” pour ce qui sont en manque de cuisine française. Tres bonne adresse pour une pause fraîcheur. Un repas ou simplement une crêpe sucrée.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

two × four =